Tissage traditionnel

Tissage traditionnel sans métier a tisser 

Le tissage traditionnel KAREN est surprenant, et il s'intègre dans le projet maternelles par la sédentarisation offerte aux mamans qui peuvent alors éduquer convenablement leur bébés.

Les besoins se situent dans la rencontre internationnale avec des occidentaux qui apportent les concepts de ce qui se vend en occident, ainsi que l'accès aux circuits de distribution dans le commerce equitable

Un fond de roulement serait, ce que peut financer la fondation Emmaus en même temps qu'envoyer quelqu'un pour mettre en place les circuits de distribution.
Nous n'avons aucun moyen pour chiffrer ce que cela peut représenter, et donc dans la présentation financière nous laisserons ces postes en blanc afin que la fondation Emmaüs le fasse car elle a déja un certain recul dans ce type d'intervention.

Le club des artisans par Monrut Kantachit

S' il y a 4 villages pourvus d'écoles, il existe un cinquième village, perdu dans la montagne, sans accès routier et sans école maternelle. Il fait quand même partie du club des artisans dirigé par Monrut Kantachit
Ce club regroupe des musiciens et fabriquants d'instruments de musique, des femmes tisserannes, et des cueilleurs d'herbes médicinales de la montagne. 

Le développement de ces domaines peut se faire essentiellement avec l'intervention d'un nouveau regard occidental comme celui de la fondation Emmaüs.