Le projet des 4 Maternelles KARENS

1 L'idendité KAREN

Wikipedia dit :
Les Karens ou Karènes (autodénomination : Pwa Ka Nyaw Po), nommés Kariangs (กะเหรี่ยง) ou Yangs par les Thaïs, sont un groupe ethnique tibéto-birman de 4 à 5 millions de personnes, dont 10 % environ vivent en Thaïlande et 90 % en Birmanie.

Les Karens de Thaïlande vivent en symbiose avec la montagne et pratiquent un rituel animiste ou chaque plante est habitée d'un esprit tout comme chaque animal et insecte. 
Sur cette culture de respect de la nature, viennent se poser  les religions Chrétienne et Bouddhiste qui cohabitent ici, sans la moindre concurrence.

Les Karens tissent eux même leurs vêtements à partir du coton qu'ils font pousser. Peuple autonome, il est le plus indépendant des peuples Thaïs. Ce qui génère à leur égard  une certaine discrimination raciale.

Sur la photo nous voyons les enfants habillés en costume Karen. Un échange internationnal pourrait faire évoluer les modèles de vêtements et leur distribution via le commerce équitable.

La culture Karen êtant solidement ancrée, les enfants sont extraordinairement polis, doux, respectueux et bien élevés. 
Offrez un paquet de biscuits à l'un d'entre eux, il dira poliment merci et ira mettre le papier d'emballage dans la poubelle.

Les villages Karens sont organisés en autarcie, l'argent circule très peu alors que  le troc est omniprésent. Les karens vivent une réelle cohabitation fraternelle ou chacun aime aider son voisin.


2 Child Developpement Center

Au  THA MAE LOP Subdistrict, le child développement center est dirigé par Monrut Kantachit.
Elle gère ainsi 6 écoles dont 2 dans la plaine avec des enfants thaïs et 4 en montagne avec des enfants Karens.

Ces 4 établissements pré-scolaire Karens sont l'objet de ce projet.
Ils sont composés de 17 à 19 enfants chacun pour un total de 70 enfants .
D'une grande pauvreté ces établissements manquent de tout. Il  est donc difficile de décider de la première urgence entre eau potable et vêtements chauds !!!

3 La vision de Monrut Kantachit

Le QE avant le QI dit-elle avec aplomb 
Le quotient émotionnel QE, fera des adultes heureux, serviables qui privilégiront le relationnel. Plutôt que la culture du QI, quotient intellectuel.

A la ville les parents modernes ne pensent qu'à bourrer le crâne de leurs très jeunes enfants, de toutes sortes d'études qui les conduiront vers l'université et des emplois à hauts salaires, mais ceci au détriment de leurs valeurs émotionnelles et spirituelles. 

Que désirons-nous pour ces enfants ? Qu'ils soient riches et névrosés ou bien, moins riche mais heureux, questionne Monrut Kantachit. La maternelle est faite pour apprendre le bonheur d'être ensemble, la sociabilisation, ainsi que des valeurs spirituelles.

Ici la maternelle est  une seconde famille ou les enfants sont aimés et entourés avec douceur et tendresse...

Le projet des écoles en détails   

D'autre part le bien-être des petits en  maternelle dépend de celui de leur maman. En développant le tissage traditionnel des Karens, on permet aux mamans de s'épanouir auprès de leurs enfants. 
Tout en restant dans la tradition on peut faire évoluer ce savoir-faire du tissage vers des marchés extérieurs en étant à l'écoute de stylistes occidentaux.

Le tissage traditionnel